Fourni par Blogger.

iStreamitAll : le géant du streaming illégal entre les mains de la justice américaine.


Le site de streaming gratuit de films et de séries istreamitall était considéré comme l’un des meilleurs du monde dans le domaine du streaming. Plus de mille visiteurs   consultaient cette plateforme de visionnage en ligne gratuit grâce à son contenu très riche.

 Istreamitall : quelques points forts de ce géant avant sa poursuite judiciaire.

Le site  disposait de  plus de 11 mille films et  un peu plus 118 mille  épisodes de séries télévisées   sur sa base de données.  Sa gratuité  et son fonctionnement  très simple et pratique convoitaient un très nombre de visiteur. La possibilité de visionner en illimité et les commentaires permis sur les films et séries  augmentaient la crédibilité de ce site de streaming.  

À lire aussi: voirserie-site pour regarder et télécharger les meilleurs séries.

Pourquoi le meilleur site de streaming istreamitall  est trainé en justice?

Comme il est coutume pour la plupart des sites  de streaming illégaux  d’attirer l’attention des ayants droit sur le streaming, le site istreamitall n’échappe pas la justice américaine cette fois-ci.
La violation du droit d’auteur et le blanchiment d’argent  sont  les principales causes  de cette poursuite judiciaire.  Les deux principaux créateurs  Darryl Polo et Luis Villarino de ce grand site font face de nos jours  à la justice américaine et  le préjudice est estimé à plusieurs millions de dollars américains.
  
Le ministère de la justice américaine n’a déclaré que les créateurs du site istreamitall  ont utilisés une programmation informatique  très sophistiquée pour parcourir les sites pirates mondiaux à la recherche de nouveaux contenus illégaux. C’est dans sillage que l’un des  créateurs  Darryl Polo a affirmé qu’il a  gagné plus d’un million de dollars à ce programme informatique.

Le verdict final  de la justice est prévu au mois de mars de l’année 2020. C’est à l’issu de  ce verdict que les auteurs de ce géant du streaming vont connaitre leur sentence.  
Partager sur Google Plus

0 commentaires:

Publier un commentaire